Intéressant

La télécommande de télévision: un bref historique

La télécommande de télévision: un bref historique

C'est en juin 1956 que la télécommande de télévision pratique est entrée pour la première fois dans la maison américaine. Cependant, dès 1893, dans le brevet américain 613809, l'inventeur croate Nikola Tesla (1856-1943) avait décrit une télécommande pour la télévision. Les Allemands utilisaient des bateaux à moteur télécommandés pendant la Première Guerre mondiale. À la fin des années 1940, les premières utilisations non militaires des télécommandes sont apparues, telles que les ouvre-portes de garage automatiques.

Zenith lance la première télécommande au monde

Zenith Radio Corporation a créé en 1950 la toute première télécommande de télévision intitulée "Lazy Bone". Le Lazy Bone pourrait allumer et éteindre une télévision et changer de chaîne. Cependant, ce n'était pas une télécommande sans fil. La télécommande Lazy Bone était reliée à la télévision par un câble encombrant. Il s'est avéré que les consommateurs n'aimaient pas le câble parce que les gens ne cessaient de trébucher.

La télécommande sans fil Flash-Matic

C'est l'ingénieur du Zenith, Eugene Polley (1915-2012), qui a créé le "Flash-matic", la première télécommande pour télévision sans fil en 1955. Le Flash-matic fonctionne au moyen de quatre photocellules, une dans chaque coin de l'écran de télévision. Le téléspectateur a utilisé une lampe de poche directionnelle pour activer les quatre fonctions de contrôle, qui activent et désactivent l'image et le son, ainsi que le cadran du syntoniseur de canal dans le sens des aiguilles d'une montre et dans le sens inverse. Cependant, le Flash-matic avait du mal à fonctionner pendant les journées ensoleillées, lorsque la lumière du soleil frappant les cellules photoélectriques changeait parfois de canal au hasard.

Zenith Design devient la norme

La télécommande améliorée "Zenith Space Command" est entrée en production commerciale en 1956. Cette fois, l'ingénieur de Zenith, Robert Adler (1913-2007) a conçu le Space Command basé sur les ultrasons. Les télécommandes à ultrasons sont restées le modèle dominant pendant les 25 prochaines années et, comme leur nom l’indique, elles fonctionnaient à l’aide d’ondes ultrasonores.

L’émetteur de la commande spatiale n’utilisait pas de piles. À l’intérieur de l’émetteur se trouvaient quatre tiges légères en aluminium qui émettaient des sons haute fréquence lorsqu’elles étaient frappées à une extrémité. Chaque tige avait une longueur différente pour créer un son différent qui contrôlait un récepteur intégré à la télévision.

Les premières unités de commande spatiale étaient assez coûteuses pour le consommateur, car l'appareil utilisait six tubes à vide dans les récepteurs, ce qui augmentait le prix d'un téléviseur de 30%. Au début des années 1960, après l’invention du transistor, le prix et la taille des télécommandes ont diminué, à l’instar de tous les appareils électroniques. Zenith a modifié la télécommande Space Command en utilisant les nouveaux avantages de la technologie à transistors (et en utilisant encore des ultrasons), en créant de petites télécommandes portables et à piles. Plus de neuf millions de télécommandes à ultrasons ont été vendues.

Les appareils à infrarouge ont remplacé les télécommandes à ultrasons au début des années 1980.

Rencontrez Robert Adler

Robert Adler était directeur adjoint de la recherche chez Zenith dans les années 1950 lorsque son fondateur et président, E.F. McDonald Jr. (1886-1958), défia ses ingénieurs de mettre au point un dispositif permettant de "régler les publicités gênantes", ce qui donnerait naissance à un prototype de télécommande.

Robert Adler était titulaire de 180 brevets pour des appareils électroniques, dont les applications vont de l'ésotérique au quotidien. Il est surtout connu en tant que pionnier du développement de la télécommande. Parmi les travaux antérieurs de Robert Adler, citons le tube gated-beam, qui, lors de son introduction, représentait un concept entièrement nouveau dans le domaine des tubes à vide.

Sources

  • Acebrón, Juan A. et Renato Spigler. "La télécommande et au-delà: l'héritage de Robert Adler." Nouvelles SIAM 40.5(2007). 
  • Luplow, Wayne C. et John L. Taylor. "Channel Surfing Redux: Une brève histoire de la télécommande de télévision et un hommage à ses co-inventeurs."IEEE Consumer Electronics Magazine 1.4 (2012):24-29. 
  • "Eugene Polley Obituary: Père de Flash-Matic, la première télécommande sans fil pour télévision." Le gardien23 mai 2012.
  • Hafner, Katie. "Robert Adler, physicien du Zénith, décède à 93 ans." Le New York Times, le 20 février 2007.