Avis

Chronologie des relations américano-nord-coréennes

Chronologie des relations américano-nord-coréennes

Jetez un coup d'œil à la relation américano-nord-coréenne de 1950 à nos jours.

1950-1953

Guerre
La guerre de Corée a été menée dans la péninsule coréenne entre les forces soutenues par la Chine au nord et les forces de l’ONU soutenues par l’Amérique dans le sud.

1953

Cessez-le-feu
Le 27 juillet, un accord de cessez-le-feu met fin à la guerre ouverte. La péninsule est divisée par une zone démilitarisée (DMZ) le long du 38e parallèle. Le nord est la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et le sud devient la République de Corée (ROK). Un accord de paix formel mettant fin à la guerre de Corée n'a pas encore été signé.

1968

USS Pueblo
La RPDC s'empare du USS Pueblo, un navire américain de collecte de renseignements. Bien que l'équipage soit libéré par la suite, les Nord-Coréens détiennent toujours l'USS Pueblo.

1969

Abattu
Un avion de reconnaissance américain est abattu par la Corée du Nord. Trente et un Américains sont tués.

1994

Nouveau chef
Kim Il Sung, surnommé le «Grand dirigeant» de la RPDC depuis 1948, décède. Son fils, Kim Jong Il, assume le pouvoir et est connu sous le nom de "Cher leader".

1995

Coopération nucléaire
Accord conclu avec les États-Unis pour la construction de réacteurs nucléaires en RPDC.

1998

Test de missile?
Dans ce qui semble être un vol d'essai, la RPDC envoie un missile survolant le Japon.

2002

Axe du mal
Dans son discours de 2002 sur l'état de l'Union, le président George W. Bush a qualifié la Corée du Nord d '"axe du mal" aux côtés de l'Iran et de l'Irak.

2002

Choc
Les États-Unis arrêtent leurs livraisons de pétrole à la RPDC dans le cadre d'un différend portant sur le programme secret d'armes nucléaires du pays. La RPDC élimine les inspecteurs nucléaires internationaux.

2003

Mouvements diplomatiques
La RPDC se retire du Traité de non-prolifération nucléaire. Des négociations dites "à six" sont ouvertes entre les États-Unis, la Chine, la Russie, le Japon, la Corée du Sud et la Corée du Nord.

2005

Avant-poste de la tyrannie
Dans son témoignage au Sénat confirmant son accession au poste de secrétaire d'État, Condoleezza Rice a classé la Corée du Nord parmi les "avant-postes de la tyrannie" dans le monde.

2006

Plus de missiles
La République populaire démocratique de Corée tire plusieurs missiles et effectue ensuite une explosion expérimentale d’un dispositif nucléaire.

2007

Accord?
Les pourparlers à "six" du début de l'année ont débouché sur un plan permettant à la Corée du Nord de mettre fin à son programme d'enrichissement nucléaire et de permettre des inspections internationales. Mais l'accord n'a toujours pas été mis en œuvre.

2007

Percée
En septembre, le département d’État américain annonce que la Corée du Nord cataloguera et démantèlera l’ensemble de son programme nucléaire d’ici la fin de l’année. On spécule que la Corée du Nord sera retirée de la liste américaine des États qui parrainent le terrorisme. D'autres percées diplomatiques, notamment des discussions sur la fin de la guerre de Corée, suivront en octobre.

2007

M. Postman
En décembre, le président Bush a envoyé une lettre manuscrite au dirigeant nord-coréen Kim Jong Il.

2008

Plus de progrès?
La spéculation est forte en juin selon laquelle le président Bush demanderait que la Corée du Nord soit retirée de la liste des observateurs terroristes des États-Unis en reconnaissance des progrès réalisés dans les "pourparlers à six".

Retiré de la liste
En octobre, le président Bush a officiellement retiré la Corée du Nord de la liste de surveillance terroriste des États-Unis.