Conseils

Vagues océaniques: énergie, mouvement et côte

Vagues océaniques: énergie, mouvement et côte

Les vagues sont le mouvement en avant de l'eau de l'océan en raison de l'oscillation des particules d'eau par la traînée de friction du vent sur la surface de l'eau.

Taille d'une vague

Les vagues ont des crêtes (le sommet de la vague) et des creux (le point le plus bas de la vague). La longueur d'onde, ou la taille horizontale de l'onde, est déterminée par la distance horizontale entre deux crêtes ou deux creux. La taille verticale de la vague est déterminée par la distance verticale entre les deux. Les vagues voyagent en groupes appelés trains de vagues.

Différents types de vagues

La taille et la force des vagues peuvent varier en fonction de la vitesse du vent et du frottement à la surface de l'eau ou de facteurs extérieurs tels que les bateaux. Les petits trains de vagues créés par le mouvement d'un bateau sur l'eau sont appelés sillage. En revanche, les vents violents et les tempêtes peuvent générer d'importants groupes de trains de vagues dotés d'une énergie énorme.

En outre, les tremblements de terre sous-marins ou autres mouvements brusques sur le fond marin peuvent parfois générer d’énormes vagues, appelées tsunamis (appelées à tort raz-de-marée) qui peuvent dévaster des côtes entières.

Enfin, les vagues régulières et arrondies en pleine mer sont appelées houles. Les houles sont définies comme des ondulations matures d'eau en pleine mer après que l'énergie des vagues ait quitté la région génératrice de vagues. Comme les autres vagues, la taille de la houle peut aller de petites ondulations à de grandes vagues à crête plate.

Energie des vagues et mouvement

Lors de l’étude des vagues, il est important de noter que s’il semble que l’eau avance, seule une petite quantité d’eau se déplace réellement. Au lieu de cela, c'est l'énergie de la vague qui se déplace et puisque l'eau est un moyen flexible de transfert d'énergie, il semble que l'eau elle-même se déplace.

En pleine mer, le frottement des vagues génère de l'énergie dans l'eau. Cette énergie est ensuite transmise entre les molécules d’eau par des ondulations appelées vagues de transition. Lorsque les molécules d'eau reçoivent l'énergie, elles avancent légèrement et forment un motif circulaire.

À mesure que l'énergie de l'eau se déplace vers le rivage et que la profondeur diminue, le diamètre de ces motifs circulaires diminue également. Lorsque le diamètre diminue, les motifs deviennent elliptiques et la vitesse de la vague entière ralentit. Comme les vagues se déplacent en groupes, elles continuent d'arriver derrière la première et toutes les vagues sont forcées de se rapprocher car elles se déplacent maintenant plus lentement. Ils grandissent ensuite en hauteur et en pente. Lorsque les vagues deviennent trop hautes par rapport à la profondeur de l'eau, la stabilité de la vague est compromise et la totalité de la vague se déverse sur la plage, formant ainsi un obstacle.

Il existe différents types de disjoncteurs, qui sont tous déterminés par la pente du rivage. Les brisants plongeants sont causés par un fond abrupt; et les déversements indiquent que le rivage a une pente douce et progressive.

L'échange d'énergie entre les molécules d'eau fait aussi que l'océan est traversé par des vagues se propageant dans toutes les directions. Parfois, ces ondes se rencontrent et leur interaction est appelée interférence, et il en existe deux types. La première se produit lorsque les crêtes et les creux entre deux vagues s'alignent et se combinent. Cela provoque une augmentation spectaculaire de la hauteur des vagues. Les vagues peuvent également s'annuler lorsqu'une crête rencontre un creux ou inversement. Finalement, ces vagues atteignent la plage et la taille différente des brisants qui frappent la plage est causée par des interférences plus éloignées dans l'océan.

Vagues de l'océan et la côte

Étant donné que les vagues océaniques sont l’un des phénomènes naturels les plus puissants de la planète, elles ont un impact considérable sur la forme des côtes de la Terre. Généralement, ils redressent les côtes. Parfois, cependant, des promontoires composés de roches résistantes à l'érosion pénètrent dans l'océan et forcent les vagues à se plier autour d'eux. Lorsque cela se produit, l'énergie de la vague est répartie sur plusieurs zones et différentes parties du littoral reçoivent différentes quantités d'énergie et sont donc façonnées différemment par les vagues.

L’un des exemples les plus célèbres d’impact des vagues sur le littoral est celui du courant littoral ou littoral. Ce sont des courants océaniques créés par des vagues qui sont réfractées lorsqu'elles atteignent le rivage. Ils sont générés dans la zone de surf lorsque le front de la vague est poussé à terre et ralentit. L'arrière de la vague, qui est toujours dans les eaux plus profondes, se déplace plus rapidement et coule parallèlement à la côte. Au fur et à mesure que de l'eau arrive, une nouvelle partie du courant est poussée à terre, créant un motif en zigzag dans la direction des vagues entrant.

Les courants littoraux jouent un rôle important dans la forme du littoral, car ils existent dans la zone de surf et travaillent avec les vagues qui frappent le rivage. En tant que tels, ils reçoivent de grandes quantités de sable et d'autres sédiments et les transportent le long du rivage au fur et à mesure de leur écoulement. Ce matériau s'appelle la dérive littorale et est essentiel à la construction de nombreuses plages du monde.

Le mouvement du sable, du gravier et des sédiments avec la dérive littorale est appelé dépôt. Ceci n’est cependant qu’un type de dépôt affectant les côtes du monde et présente des caractéristiques entièrement formées par ce processus. Les côtes de dépôt se trouvent le long des zones avec un léger relief et beaucoup de sédiments disponibles.

Les reliefs côtiers causés par les dépôts comprennent des barrières de barrières, des barrières de baie, des lagons, des tombolos et même des plages. Une flèche est une forme de relief constituée de matériaux déposés dans une longue crête qui s’éloigne de la côte. Celles-ci bloquent partiellement l'embouchure d'une baie, mais si elles continuent à se développer et coupent la baie de l'océan, cela devient une barrière de baie. Une lagune est la masse d'eau qui est séparée de l'océan par la barrière. Un tombolo est le relief créé lorsque le dépôt relie le rivage avec des îles ou d'autres éléments.

En plus des dépôts, l'érosion crée également bon nombre des caractéristiques côtières que l'on trouve aujourd'hui. Parmi ceux-ci figurent des falaises, des plateformes découpées par les vagues, des grottes marines et des arches. L'érosion peut également contribuer à éliminer le sable et les sédiments des plages, en particulier sur celles qui ont une forte action des vagues.

Ces caractéristiques montrent clairement que les vagues des océans ont un impact considérable sur la forme des côtes de la Terre. Leur capacité à éroder les roches et à transporter les matériaux montre également leur puissance et commence à expliquer pourquoi ils constituent un élément important de l’étude de la géographie physique.